Doit-on déclarer ou non un essai professionnel ?

Doit-on déclarer ou non un essai professionnel ?


Vous avez passé une annonce, vous avez reçu plusieurs bonnes candidatures mais vous ne pouvez pas choisir tant que vous n’avez pas testé votre futur salarié. Mais est-ce possible de faire un essai avant de réaliser le contrat de travail et de fait, en dehors de la période d’essai ? doit-il être rémunéré ? quelle est la durée de cet essai ?

Effectivement, il est possible de réaliser un essai professionnel en dehors d’un contrat de travail mais comme cet essai est non réglementé, il faut user de la plus grande prudence et suivre scrupuleusement les quelques règles indiquées pour éviter de voir cet essai sanctionné en infraction pour travail dissimulé !

Tout d’abord, cet essai doit correspondre à une épreuve ou un examen professionnel permettant de vérifier la qualification professionnelle ainsi que l’aptitude du postulant à tenir le poste proposé.

Il doit nécessairement être réalisé avant l’embauche, en dehors des conditions normales d'emploi, quand le candidat n’est pas encore soumis à un contrat de travail.

Il ne faut surtout pas confondre l’essai professionnel avec la période d’essai. En effet, cette dernière permet d’apprécier les compétences du salarié à tenir le poste dans des conditions réelles de travail et est soumise à un lien de subordination.

Pour exemple, vous pouvez inviter votre prochain serveur à montrer ses capacités à réaliser le service en salle mais en dehors des heures d’ouverture au public de votre établissement. De même que votre candidat ne peut pas remplacer un salarié absence pendant son test.

De plus, cet essai professionnel doit absolument être de courte durée (quelques heures tout au plus) et il n’y a aucune obligation de le rémunérer.

Si toutefois vous deviez rémunérer votre postulant, le paiement sera soumis intégralement aux cotisations sociales en vigueur. Exception faite des remboursements de frais, à condition qu’ils aient été réellement engagés et dûment justifiés.

Par ailleurs, si vous souhaitez procéder à un essai professionnel, il vous est fortement conseillé de vous renseigner sur les dispositions conventionnelles concernant votre établissement.

Pour résumé, vous pouvez prendre quelques heures pour tester l’aptitude d’un postulant à tenir le poste à pourvoir, si vous respecter les conditions précitées. A défaut et dans le meilleur des cas, il vous faudra rédiger un contrat de travail ainsi que procéder aux formalités liées à l’embauche de votre nouveau salarié !


Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !